Infrastructure hyperconvergée : simplifiez-vous la vie et concentrez-vous sur la croissance de votre entreprise

shot_of_corridor_in_working_data_center_full_of_rack_servers_and_supercomputers_with_cloud_storage_advantages_icon_visualization.

Historiquement, les entreprises achetaient de l’équipement (serveurs, matériel de stockage et de réseaux) et faisaient fonctionner le tout grâce à un logiciel appelé hyperviseur. Cette architecture à trois niveaux était le meilleur modèle, par sa simplicité d’administration et sa grande accessibilité aux logiciels d’entreprise. Les administrateurs informatiques pouvaient dormir tranquilles en sachant que les « lumières restaient allumées ».

Premier quadrant magique pour les infrastructures hyperconvergées en 2018

Comme beaucoup de technologies, les infrastructures hyperconvergées ont pris du temps pour arriver à maturité. Le premier quadrant magique pour les infrastructures hyperconvergées, publié en 2018, répertoriait 12 fournisseurs. Même si ces fournisseurs existaient depuis longtemps, souvent depuis plus de cinq ans, c’était la première fois que Gartner reconnaissait les infrastructures hyperconvergées en tant que catégorie technologique légitime. Malgré sa « nouveauté », la catégorie devrait accaparer au moins 20 % des parts du marché de l’architecture à trois niveaux au cours des deux prochaines années. (https://www.crn.com/slide-shows/virtualization/300099106/heres-who-made-gartners-2018-magic-quadrant-for-hyper-converged-infrastructure.htm) 

Avantages de l’hyperconvergence : simplicité du système et facilité d’utilisation

Les fournisseurs de technologies d’infrastructures hyperconvergées séduisent les clients en leur présentant le concept suivant : au lieu d’acheter plusieurs pièces d’équipement de différents fournisseurs, vous faites affaire avec un seul et achetez une solution intégrée. Selon ce principe simple, mais convaincant, les entreprises font des économies et simplifient leur environnement informatique. Non seulement elles économisent sur le coût initial du matériel, mais aussi, et surtout, sur le coût total de possession (CTP). Par exemple, votre service des TI tente de résoudre un problème et appelle votre fournisseur de serveurs, qui lui demande d’appeler le fournisseur de stockage, qui lui dit ensuite d’appeler le fournisseur de logiciels, car il ne s’agit absolument pas d’un problème lié au stockage. Heureusement, le fournisseur du logiciel cerne le problème, mais dit qu’il est lié au matériel et que vous devez vraiment vous adresser au fabricant du serveur!

Dans le cas d’un fournisseur d’infrastructures hyperconvergées, vous prenez le téléphone et ne faites qu’un seul appel pour résoudre le problème. Contrairement à l’expression, vous n’avez qu’un seul chat à fouetter! Comme les solutions d’infrastructures hyperconvergées sont conçues dès le départ pour être simples à utiliser et à gérer, elles facilitent non seulement le soutien technique, mais aussi l’utilisation dans son ensemble.

Coût total de possession

La façon dont une entreprise calcule son coût total de possession (CTP) est plus importante que vous ne le pensez. Lors de l’évaluation des dépenses en TI, le CTP est souvent négligé, non budgété et inexact. Le coût de l’équipement lors de l’implémentation d’une solution technologique peut ne représenter que 20 % du CTP, alors que les 80 % restant correspondent au soutien technique, à la main-d’œuvre et à l’entretien.

Économisez temps et argent

Le contrôle des coûts récurrents doit être le principal élément sur lequel repose la décision d’actualiser votre centre de données. Lors de la préparation d’un budget d’actualisation de l’infrastructure informatique, vous devriez évaluer la possibilité d’opter pour une infrastructure hyperconvergée. Celle-ci pourrait vous faire économiser beaucoup de temps et d’argent, et permettre au personnel d’avoir du temps pour travailler sur des projets qui contribuent à la croissance de l’entreprise.

Conception intégrée : des économies d’infrastructure

DTM a permis à des clients d’économiser plus de 65 % des coûts initiaux par rapport à une architecture à trois niveaux tout en maintenant une accessibilité élevée et en augmentant les performances. Les solutions conventionnelles de centres de données utilisent un demi-bâti d’équipement, voire un bâti complet : serveurs, unités de stockage et matériel de réseau. Les solutions d’infrastructures hyperconvergées, quant à elles, n’utilisent que deux ou trois cases du bâti, ce qui permet davantage d’économies par la réduction des coûts d’alimentation et de refroidissement.

Coûts d’entretien : économisez sur les licences d’utilisation et les garanties

Comme il y a moins de matériel à entretenir et à soutenir, les coûts de renouvellement de garanties diminuent. DTM a aussi permis à ses clients d’économiser des coûts liés aux logiciels en fournissant des hyperviseurs intégrés dans la technologie d’infrastructure hyperconvergée. Les économies combinées se traduisent par d’importantes réductions des coûts récurrents. Selon les circonstances, les entreprises peuvent économiser des milliers de dollars annuellement en renouvellement de licences d’utilisation et de garanties.

Élimination des coûts de sauvegarde et de stockage grâce au progrès

La technologie d’infrastructure hyperconvergée répond désormais à de nombreux besoins en TI. Avec l’intégration des technologies de protection des données (copies de sauvegarde, écriture miroir, copies instantanées et déduplication) directement dans la plateforme, les administrateurs et la direction des TI peuvent envisager l’élimination de postes entiers du budget du service. Certains clients de DTM ont pu réduire leur budget de sauvegarde d’un montant presque équivalent aux coûts de la nouvelle infrastructure hyperconvergée.

DTM – L’expertise sans excuses

DTM propose des stratégies hyperconvergées depuis 2009 et possède une expertise dans tous les domaines liés à cette plateforme novatrice de prestation de services. Nous mettons notre expertise au service des clients qui veulent migrer leur charge de travail, gérer le stockage des données, concevoir des solutions de sauvegarde et de récupération après sinistre et mettre en place des centres de données hors lieux ou hybrides. Nous collaborons avec HPE, Scale, Microsoft Azure et Terago pour offrir des solutions conçues pour répondre aux besoins de nos clients.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
fr_CAFrench